Histoire médicale 3

Monsieur Doigt Rose, âgé de 68 ans (on vieillit vite !!), profite, tant bien que mal, avec sa femme tyrannique, de sa petite retraite d'agent de manutention à la SNCF. Il se plaint depuis plusieurs années de douleurs au ventre qu'il attribuait à son "ulcère". Lors d'un bilan systématique, sa numération montre une anémie modérée due à une carence en fer. Son médecin lui donne donc du fer pour diminuer le déficit. Pendant 2 ans, ce brave homme prendra son fer par la bouche tous les jours comme lui prescrit son médecin. Pendant ces mêmes deux ans, des examens successifs montreront la persistance de l'anémie, sans nette aggravation. Et puis, force est de constater que Mr Doigt Rose maigrit, quasiment 20 kg depuis 1 an. Alors il consulte un autre médecin. Celui-ci, devant la carence en fer persistante et l'anémie, demande si on a déjà cherché la cause de sa carence : lui a-t-on déjà fait une fibroscopie pour chercher un ulcère pouvant être à l'origine d'un saignement chronique (voir carence martiale) ? Devant sa réponse négative, il lui demande d'aller en faire une... ce n'est pas un ulcère.... mais un cancer de l'estomac très avancé inaccessible à la chirurgie...

Morale.... : La médecine contemplative et les traitements symptomatiques seuls sont les pires ennemis de la médecine.

(toute ressemblance avec..... serait fortuite!)


Retour doigtier scientifique

Nous écrire     Accueil