La carence en fer

Définition :

Carence en fer (carence dite martiale) de l'organisme. Le fer est un composant indispensable pour la fabrication des globules rouge (hémoglobine). Tout saignement diminue le stock de fer.

Causes fréquentes (adulte):

Symptômes :

La carence martiale entraîne au fil des semaines (jamais brutal) une anémie (manque de globules rouges) souvent bien tolérée car d'aggravation progressive. Les signes de l'anémie sont traîtres et peu fiables : fatigue, conjonctives pales, teint pâle..., à l'extrême essoufflement et maux de tête.

Comment on fait le diagnostic :

Traitement :

C'est souvent là que se pose le problème : en dehors de cas très particuliers (antécédents de chirurgie, malnutrition sévère ou grossesse répétées et rapprochées), la carence martiale est toujours due à un saignement chronique : ne traiter que la carence en elle-même (apport de fer par la bouche ou parfois intra-musculaire) ne guérit rien!!! Il faut absolument chercher la cause du saignement : chez l'homme, il s'agit le plus souvent d'un ulcère de l'estomac ou équivalent : il doit donc avoir une fibroscopie; chez la femme, c'est le plus souvent des pertes gynécologiques trop importantes par rapport à d'habitude ou un ulcère : elle doit donc consulter un gynéco et si besoin avoir une fibroscopie. Après découverte et traitement de la cause, on pourra sans arrière-pensée donner du fer par la bouche. En cas de négativité de ces examens, on réalise une coloscopie (examen du colon)

Conclusion :

La carence martiale chez l'adulte est en général le signe d'un saignement chronique. Rien ne sert de supprimer la carence, il faut avant tout trouver et traiter la cause du saignement avant qu'elle ne s'aggrave (voir page traitement étiologique ou symptomatique ? et histoire médicale 3).


Retour doigtier scientifique

Nous écrire     Accueil