État de choc

Définition :

Les apports en oxygène du sang sont inférieurs aux besoins des tissus

Causes fréquentes (adulte):

Symptômes :

En dehors de ceux liés à la cause de l'état de choc, on assiste à une baisse rapide de la pression artérielle, à une diminution de la quantité d'urines puis à des troubles de la conscience

Traitement :

C'est la réanimation!

Il faut tout d'abord essayer de stabiliser la pression artérielle en ajoutant de fortes quantités de liquides dans le sang. Si insuffisant, on ajoute des drogues intraveineuses augmentant la pression artérielle (en rétrécissant les vaisseaux et en tonifiant le cœur) : Dopamine, Dobutamine, Noradrénaline et Adrénaline. Suppléance temporaire d'organe éventuellement lésés par un état de choc prolongé (assistance respiratoire, hémodialyse....)

On traite la cause de l'état de choc : antibiotiques si infections, transfusion et chirurgie si hémorragie, traitement de l'infarctus du myocarde  etc........

Le pronostic est toujours réservé si la pression artérielle ne remonte pas avec les liquides simples car on rentre alors dans la "grande réanimation". En cas d'état de choc prolongé, une souffrance généralisée des tissus est possible, à l'origine du gravissime syndrome de défaillance multi viscérale

Conclusion :

L'état de choc est une évolution grave d'un certain nombre de maladies et nécessite une prise en charge réanimatoire précoce.


Retour doigtier scientifique

Nous écrire     Accueil