Embolie pulmonaire

Définition :

Migration d'un caillot (de sang généralement) vers les artères pulmonaires, à l'origine d'infarctus pulmonaires

Causes fréquentes:

Symptômes :

Comment on fait le diagnostic :

Traitement :

C'est une urgence thérapeutique nécessitant une hospitalisation

En l'absence de signes de gravité (syncope initiale, nombreux vaisseaux touchés, essoufflement majeur, baisse de la pression artérielle, insuffisance respiratoire pré existante....), le traitement est l'alitement strict et l'anticoagulation par héparine IV (ou s.c.) relayé rapidement par les antivitamines K (prise par la bouche). Le traitement anticoagulant durera au moins 6 mois.

Prévention :

Traiter précocement les phlébites et position allongée stricte au début du traitement des phlébites.

Cas particulier :

Il existe des formes graves où la majeure partie des vaisseaux pulmonaires est bouchée : 2 solutions : enlever les caillots par la chirurgie ou injecter un thrombolytique (comme dans l'infarctus du myocarde) selon les disponibilités du moment.

Conclusion :

L'embolie pulmonaire est une conséquence grave, parfois mortelle, des phlébites. Raison de plus pour ne pas les négliger!


Retour doigtier scientifique

Nous écrire     Accueil