Le Myélome

Définition :

Maladie peu fréquente, parfois appelé maladie de Kahler. Il s'agit d'une maladie hématologique avec une prolifération maligne de plasmocytes. Les plasmocytes sont les cellules qui sécrètent les anticorps dans l'organisme, chaque cellule synthétisant un seul type anticorps parmi des millions . Vu qu'une cellule, probablement unique à l'origine, se met à proliférer, un anticorps, toujours le même, va être synthétisé en très grande quantité. Ces plasmocytes malades ont en outre la capacité de détruire l'os et de précipiter dans les reins. Sa cause est inconnue. Touche surtout les adultes de plus de 50 ans.

Symptômes (mode de découverte)

Comment on fait le diagnostic :

En raison de certaines formes particulières rares, le diagnostic de myélome est fait si 2 des trois propositions suivantes est trouvée :

Si myélome, l'inutile et le dangereux :

Ne jamais recevoir d'injection d'iode en cas de myélome. Si indispensable, être très bien préparé, c'est à dire être bien hydraté, puis bien suivi à l'hôpital

La scintigraphie osseuse ne sert à rien dans le myélome

Pour un sujet de moins de 60 ans (ou légèrement plus), - voir traitement - il faut toujours confier le patient aux hématologistes avant traitement pour qu'ils prélèvent des cellules souches au patient en vue d'une future autogreffe. D'éventuels traitements avant pourraient empêcher de constituer un bon greffon. Le traitement du myélome en lui-même (complications exceptées) n'est jamais une urgence à 1 semaine près.

Éviter tous les médicaments toxiques pour le rein, organe pivot de la maladie

Traitement :

Variable selon l'âge : dans tous les cas chimiothérapie :

Pronostics

Le myélome n'est pas une bonne maladie car il n'existe pas à ce jour de véritable traitement curatif. Toutefois, devant cette maladie chronique, l'autogreffe a permis d'augmenter notablement l'espérance de vie.

Complications

Conclusion :

Maladie touchant de nombreuses spécialités mais devant être suivie, au moins initialement par les hématologistes pour bénéficier des dernières avancées thérapeutiques


Retour doigtier scientifique

Nous écrire     Accueil